A quelle protection juridique ai je droit apres avoir signe un contrat de courtage en Floride?

La loi de la Floride permet à l’agent immobilier d’intervenir comme mandataire simple, ce qui signifie que l’agent représente soit le vendeur soit l’acheteur.

Ou l’agent peut agir en tant que courtier de transaction (« transaction broker »), ce qui signifie que l’agent peut représenter les deux parties dans une transaction. Normalement, le contrat de courtage précisera la relation entre l’agent et le client.

Dans tous les cas, l’agent doit à son client:
– un traitement honnête et juste ;
– la comptabilité pour tous fonds déposé avec l’agent ;
– Compétence, soin et diligence
– Divulguer tous faits connus qui affectent sensiblement la valeur de la propriété
– Présenter toutes offres et contre-offre en temps opportun.

La principale distinction entre le mandataire simple et le courtier de transaction relève de l’obligation fiduciaire de loyauté envers le client. Un courtier de transaction ne doit aucune loyauté envers le client.  Donc, le courtier de transaction n’a pas à mettre les intérêts du client en premier.  Par exemple, un courtier de transaction n’est pas obligé de dire au vendeur que l’acheteur est disposé à payer un prix plus fort.

La loi de la Floride présume qu’un agent immobilier agit comme courtier de transaction, sauf indication contraire dans le contrat de courtage. 

Aussi, la plupart des contrats de courtage sont exclusifs, ce qui signifie que le vendeur n’a pas le droit d’embaucher un autre agent ou de vendre lui-même le bien sans devoir une commission à l’agent. 

Pour éviter une telle contrainte, demandez à un avocat de négocier votre contrat de courtage.

Posted in: Non classé.
Last Modified: mai 4, 2016